Mises en relation entre les acteurs de la naissance sous X – Un domaine sensible.

par | Nov 27, 2021 | né sous x | 0 commentaires

Bonjour à toutes et à tous,

Comme vous le savez, je suis depuis bien longtemps présidente d’une association de personnes nées sous X (l’ADONX). Au cours de mes années de militantisme, j’ai réalisé des mises en relation entre des acteurs de la naissance sous X qui s’étaient retrouvés : des nés sous X ayant retrouvé l’un de leurs parents biologiques ou quelqu’un(e) de leur fratrie, mères ayant accouché dans l’anonymat qui souhaitaient reprendre contact avec l’enfant abandonné.
Que m’a appris cette pratique ?
J’ai probablement été la première à réaliser ces mises en contact. Un cabinet de médiation, animé par des médiatrices professionnelles, dont Armelle DELABRE, a repris cette activité novatrice. Un grand merci à elles toutes.
Mon second ouvrage, intitulé « Les Fantines, l’accouchement sous X, une violence faite aux femmes » a tiré les enseignements de ce domaine de la médiation inexploré jusqu’en 2015 en ce qui concerne plus particulièrement celles que l’on nomme les mères de l’ombre. Huit d’entre elles ont témoigné dans les Fantines.

Il me semble que les deux maîtres mots de ce type de médiation sont respect et patience. Le contact entre ceux qui ont cherché et retrouvé et ceux qui ont été retrouvés ne se fait pas en un jour. Et souvent même pas en un mois, parfois même pas en une année. Le temps apaise, permet la réflexion, dénoue les blocages.
Le respect de chacun des protagonistes implique une prise de contact par la médiatrice particulièrement prudente et progressive. Le domaine est sensible et délicat. Certaines mères contactées ont enfoui depuis longtemps le douloureux souvenir de l’abandon, quelle qu’en soit la raison, de l’un de leurs enfants. Le chagrin, violent, remonte à la surface lors du premier contact. Souvent, elles craignent que la famille qu’elles ont construite finisse par apprendre qu’elles ont laissé un enfant à l’adoption.
En premier lieu, les rassurer sur ce point.
Il faudra adapter la suite de la médiation à leurs réactions. Qui sont extrêmement diverses. Certaines seront heureuses d’apprendre qu’elles ont été retrouvées, c’est un soulagement pour elles. D’autres seront effrayées par les conséquences possibles sur leur vie actuelle.
Rassurer et étaler dans le temps les contacts entre la médiatrice et la mère de naissance. Certaines mises en relation aboutissent à un contact entre la mère et le né sous X… au bout de 2 ou 3 ans.
Lorsque la mère a accepté le fait d’avoir été retrouvée, elle se montre ouverte à la possibilité de recevoir un ou plusieurs courriers de la part du né sous X, puis de communiquer par l’intermédiaire du teléphone et, enfin, un jour (proche ou lointain) de le rencontrer, de lui faire connaitre la famille qu’elle s’est construite.
Il existe, bien entendu, des échecs. Des rencontres qui n’auront jamais lieu. Mais, avec le temps, une bonne partie de ces échecs se transformera en réussites. Rien n’est jamais perdu. Et, avec suffisamment de respect et de patience, l’on peut espérer que le travail de « renouage » s’enclenche.
Une étude officielle, l’étude ASDO, postée sur le site du CNAOP (Conseil national d’accès aux origines), souligne que le bien-être de ceux qui se sont retrouvés, mères, pères et nés sous X, augmente très sensiblement. Le jeu en vaut donc la chandelle.

Contrairement à l’idée reçue, les médiations entre les mères de naissance ayant retrouvé le né sous X et le né sous X lui-même connaissent un taux d’échecs réel plus élevé que dans le cas précédent… Cette situation étant sans doute due à un état d’esprit négatif de l’abandonné envers une mère qu’il considère comme défaillante, même si de nombreuses circonstances peuvent expliquer le fait que la mère n’ait pas été mesure d’assumer cet enfant.

Je vous en parlerai plus en détails une autre fois.
A bientôt.
Maria Pia

Author: Maria Briffaut

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles liés

Jeu-cadeau des 1er et 2 mai….

Jeu-cadeau des 1er et 2 mai….

Bonjour, Un gagnant au jeu-cadeau de la semaine dernière : Si quelqu'un s'inscrit en tant que "membre" ou laisse un commentaire sur la nouvelle intitulée "Une famille unie" aujourd'hui 1er mai ou lundi 2 mai, cette personne gagnera, elle aussi, l'un de mes livres ! A...

lire plus
Maria Briffaut