Une saison blanche et sèche

par | Jan 16, 2022 | maria lit | 0 commentaires

Bonjour !

Aujourd’hui, je vous parlerai du roman d’André Brink : « Une saison blanche et sèche ».

 

André Brink est un écrivain sud-africain décédé en 2015. Il effectue des études en France au début des années soixante et voit ainsi pour la première fois des personnes de couleur traitées sur pied d’égalité avec celles de race blanche. Il prend alors conscience des ravages de l’apartheid en Afrique du Sud.

En 1979, il publie « Une saison blanche et sèche » qui lui vaudra le prix Médicis étranger en 1980. A sa sortie, le roman a été interdit en Afrique du Sud.

« Une saison blanche et sèche » est la chronique de la transformation d’un citoyen ordinaire en héros malgré lui.

Ben du Toit est un sud-africain blanc qui vit tranquillement dans son pays. Il est marié, a des enfants, participe à la vie sociale et religieuse de sa communauté. Est-il heureux ? Relativement, dirons-nous. Il ne se plaint pas.

Un jour, son jardinier noir, Gordon, avec qui il entretient des relations amicales, vient lui demander de l’aider : son fils a été arrêté après une manifestation contre l’apartheid. Ben, persuadé de vivre dans le meilleur des régimes politiques possibles, décide d’intervenir en la faveur du fils de Gordon. Mais le jeune homme meurt en prison et porte des traces bien visibles de maltraitance.

Ben, toujours dans le même état d’esprit, veut éclaircir les circonstances de ce décès. Commence alors son éveil aux réalités politiques et sociales de son pays… Ben va s’attirer de gros ennuis…  Sa famille va lui tourner le dos et, bientôt, les évènements vont se précipiter…

 

André Brink, un homme de bonne volonté comme son héros Ben du Toit, un militant qui a toujours gardé foi dans les ressources de son pays et dans la capacité de l’être humain à surmonter ses propres défaillances.

Bonne lecture !

Author: Maria Briffaut

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles liés

Maria Briffaut