« Une vieille maitresse » par Barbey d’Aurevilly

par | Mar 3, 2022 | maria lit | 0 commentaires

 

Barbey d’Aurevilly, né en 1808 et décédé en 1889, est un journaliste, critique littéraire et romancier français. Son œuvre est marquée du sceau du catholicisme, du romantisme, parfois du fantastique. Il nous conte d’extraordinaires histoires de transgression des mœurs, de violence, de sadisme, voire de crimes odieux ( » Le bonheur dans le crime » ou la terrible « Histoire sans nom » qui m’avait glacé les sangs » ! »). Ses récits suintent le péché, la haine, la vengeance,  « le bruit et la fureur » en quelque sorte. La force, le talent et l’originalité de sa création littéraire ont été reconnues, y compris par certains de ses contemporains.

Il a écrit « Une vieille maitresse » en 1851. Le roman, bien entendu, fit scandale. Il débute par une conversation entre deux dames âgées, la marquise de Flers et la comtesse d’Artelles. La marquise projette de marier sa petite-fille, Hermangarde, à un beau dandy, bourreau des cœurs, Ryno de Marigny, persuadée que celui-ci, conquis par la jeunesse, la beauté et la pureté de la jeune-fille, va s’amender et se changer en mari convenable. La comtesse d’Artelles pense que Marigny fera le malheur d’Hermangarde.

Le mariage a lieu. Les débuts en sont idylliques. Marigny a-t-il renoncé à sa vie de débauche ?

Il a eu une très longue liaison avec la Vellini, une femme entretenue d’origine espagnole, plus âgée que lui, qualifiée de  vieille femme et de laideron mais ensorcelante et expérimentée. Il a juré de rompre définitivement avec elle. Elle a ri de cette promesse et lui a rétorqué « Tu passeras sur le cœur de la jeune-fille que tu épouses pour me revenir ». Aura-t-elle raison ? Qui remportera la victoire dans ce cruel affrontement entre l’ange de pureté et la catin diabolique ?

La force et la valeur de cet ouvrage s’affirment de siècle en siècle et le talent littéraire de son auteur est indéniable. Il sait si bien distiller le mystère et provoquer le frisson chez le lecteur. 

 

Author: Maria Briffaut

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles liés

Maria Briffaut